FAQ

Questions Générales:

 

- Est-ce que les talents chez LawFlex sont tous des avocats ?

 

Oui, tous les talents de Lawflex sont avocats et sont inscrits dans un barreau national. Ils sont donc soumis en tant que tels aux règles de déontologie de leur Ordre professionnel.


- Est-ce que les avocats sont recrutés à plein temps ou à temps partiel ?

 

LawFlex propose aux avocats des collaborations à temps plein ou à temps partiel. La durée du projet dépend des besoins du client.

 

- Quels secteurs d’activité sont représentés ?

 

LawFlex propose une expertise dans tous les domaines du droit. Tant dans des domaines généraux, que des domaines spécialisés tels que : le droit des sociétés, le droit fiscal, la protection des données personnelles, le droit immobilier, le droit des assurances ou encore le droit de l’informatique... La grande variété des profils proposés sur la plateforme permet de trouver l’avocat qui correspond à vos besoins.

 

- Est-ce que les avocats sont couverts par une assurance professionnelle ?

 

Chaque avocat a sa propre assurance professionnelle qui est prévue par son inscription à son Ordre professionnel. Afin de pouvoir s’enregistrer sur LawFlex, les avocats doivent fournir la preuve qu’ils ont bien contracté une assurance professionnelle.

 

- Quels sont les avantages pour les avocats sur LawFlex ?

 

Les avocats peuvent travailler depuis chez eux ou sur site ; ils décident seuls de leur emploi du temps et fixent leurs propres tarifs en toute indépendance, conformément aux règles déontologiques qui régissent la profession d’avocat.

 

- Les CVs des avocats sont-ils vérifiés ?

 

Oui. LawFlex vérifie et approuve chaque avocat. Nous vérifions leur autorisation d’exercice de la profession, leur cv, nous contactons également leurs référents et précédents employeurs.

 

Détails pratiques:

 

- Est-ce que les avocats travaillent sur site ou en télétravail ?

 

Selon les besoins du client, la plupart des avocats interviennent en télétravail. En cas de besoin, le travail peut s’effectuer sur site.

 

- Peut-on changer d’avocat en cours de mission ?

 

Oui. Si le client n’est pas satisfait de l’avocat, LawFlex peut le remplacer. Dans pareil cas, la rémunération se fera au prorata du travail effectué.

 

- Quelles sont les indemnités dues dans le cas où une mission se termine plus tôt que prévu ?

 

Puisque le travail s’effectue sur la base d’un projet défini, la mission peut être retardée ou terminée à n’importe quel moment. Dans pareil cas, la rémunération de l’avocat se fera au prorata du travail effectué.

- Est-ce que les avocats peuvent travailler pour plusieurs entreprises ou cabinets d’avocats simultanément ?

 

Oui, les avocats ont la liberté d’organiser leur agenda, sous réserve du respect des règles d’absence de conflit d’intérêt, du secret professionnel et d’indépendance de l’avocat.

 

Indépendance:

 

- Les avocats ont-ils la possibilité de refuser un dossier ?

 

Les talents de LawFlex exercent en toute indépendance. Conformément à l’article 14 du Règlement Intérieur National de la profession d’avocat, l’avocat doit conserver la faculté de demander à être déchargé d’une mission contraire à sa conscience En outre, l’avocat doit pouvoir se décharger d’un dossier dans le cas d’un conflit d’intérêt. Dans pareil cas, la rémunération sera due pour le travail effectué.

 

- Qui est considéré comme l’employeur de l’avocat ?

 

L’avocat est un travailleur indépendant. Il n’est donc pas un salarié mais un prestataire de services pour le compte de son client (cabinet d’avocat ou entreprise).

 

Confidentialité:

 

- Comment est conservé le secret professionnel de l’avocat ?

 

Chaque avocat est soumis aux obligations déontologiques régissant sa profession. Lorsque l’avocat s’inscrit sur LawFlex, il reçoit et doit accepter les règles d’éthique prévues par son Ordre.

Bien entendu, toutes les dispositions du Règlement Intérieur National de la profession d’avocat doivent être strictement respectées par l’avocat.

 

Lien vers le Règlement Intérieur National de la profession d’avocat : https://www.cnb.avocat.fr/sites/default/files/rin_2020-11-30_consolidefinal.pdf

 

- Comment la rémunération peut-elle être convenue sans connaître des informations couvertes par le secret professionnel ?

 

La remuneration de l’avocat est fixée librement par celui-ci en function de la mission qui lui est confiée, selon un devis préalable.

Conditions financières:

 

- Qui rémunère les avocats ?

 

Le client paye LawFlex et l’avocat est payé par LawFlex. Une convention d’honoraire fixe la rémunération due par le client. Il s’agit soit d’un taux horaire, soit d’un taux journalier, soit d’un forfait par mission. C’est le droit de la consommation qui s’applique à la relation avocat / client.

 

- Que se passe-t-il en cas de contestation des honoraires ?

 

Conformément aux règles déontologiques régissant la profession d’avocat, le Bâtonnier du barreau national dans lequel sont inscrits les avocats LawFlex est le seul compétent pour statuer en matière de fixation des honoraires. Dès lors, en cas de litige le Bâtonnier de l’Ordre dans lequel l’avocat Lawflex est inscrit devra être saisi par l’avocat ou le justiciable.

 

 

 

Sécurité Technique / Confidentialité des données:

 

- Peut-il y avoir des échanges de documents entre le client et l’avocat via la plateforme LawFlex ?

Non, afin de respecter les règles du secret professionnel qui protègent strictement tous les échanges entre les avocats et leurs clients, aucun document de travail ne transite via la plateforme LawFlex. Tous les échanges se font en direct entre l’avocat et le client.

 

Guides de bonnes pratiques

 

Chaque avocat reste soumis aux règles déontologiques régissant sa profession. A cet égard, notamment en ce qui concerne le secret professionnel et la confidentialité, l'avocat s'engage à respecter les règles de précaution présentées ci-dessous lors de l'utilisation de son équipement électronique.

 

Sur l'utilisation de l'ordinateur personnel de l'avocat détaché:

 

  • Mettre en place un mot de passe d'au moins 8 caractères contenant une majuscule, une minuscule, un chiffre et un caractère spécial, ne pas le partager, ne pas l'écrire en clair sur une feuille de papier, éviter de le pré-enregistrer, le changer régulièrement ;

  • Prévoir des moyens de cryptage pour les ordinateurs portables et les unités de stockage amovibles (clés USB, CD, DVD, etc.), éviter d'y stocker des données personnelles sensibles des clients ou de l'entreprise du cabinet ;

  • Sauvegarder et planifier la continuité des activités : mettre en place des sauvegardes régulières, conserver les supports de sauvegarde en lieu sûr, etc ;

  • Equiper le poste de travail d'un pare-feu, d'un logiciel anti-virus et d'un outil permettant de bloquer l'accès aux sites malveillants ;

  • Utiliser des protocoles qui garantissent la confidentialité et l'authentification du serveur récepteur, par exemple HTTPS pour les sites web et SFTP pour le transfert de fichiers, en utilisant les versions les plus récentes de ces protocoles ;

  • Mettre en œuvre des mécanismes d'authentification à deux facteurs sur les services accessibles à distance afin de limiter le risque d'intrusion ;

  • Séparer les parties de l'outil personnel qui sont destinées à être utilisées dans un contexte professionnel ;

  • Mettre en place des mesures de cryptage des flux d'information (VPN, HTTPS, etc.) ;

  • Prévoir une procédure en cas de défaillance/perte du terminal personnel (effacement à distance des données professionnelles stockées sur le terminal personnel).

 

Sur l'utilisation du téléphone personnel de l'avocat détaché:

 

  • Eviter d'enregistrer des informations confidentielles : codes secrets, codes d'accès, coordonnées bancaires, etc.. ;

  • Activer le code PIN et mettre en place un délai de verrouillage automatique du téléphone. Activer le code PIN et mettre en place un délai de verrouillage automatique du téléphone. Éviter les codes trop faciles (date de naissance, 0123, etc.) ;

  • Activez le cryptage des informations sur votre téléphone chaque fois que cela est possible ;

  • Notez le numéro "IMEI" du téléphone pour le bloquer en cas de perte ou de vol ;

  • N'installez que des logiciels provenant de plateformes officielles et évitez les applications de sources inconnues ;

  • Ajustez les paramètres de géolocalisation afin de toujours contrôler quand et par qui vous voulez être géolocalisé ;

  • Privilégiez les outils de communication cryptés de bout en bout, si votre entreprise ne vous fournit pas d'outils de communication sécurisés ;  

  • Utilisez des systèmes de vidéoconférence qui protègent la vie privée (ex : l'ANSSI a certifié Tixeo).

 

Sur l'utilisation du Wifi:

 

  • N'activez pas l'interface Wifi lorsque vous ne l'utilisez pas ;

  • Désactivez systématiquement l'association automatique avec les points d'accès Wi-Fi configurés dans la machine ;

  • Maintenir le système d'exploitation et les pilotes Wi-Fi de l'appareil constamment à jour avec des patchs de sécurité ;

  • Évitez de vous connecter à des réseaux sans fil inconnus ou non fiables dans la mesure du possible ;

  • Bloquer les connexions entrantes via l'interface Wi-Fi en configurant le pare-feu local ;

  • Dans une situation de mobilité, lorsque vous vous connectez à des points d'accès Wi-Fi non fiables (par exemple dans un hôtel, une gare ou un aéroport), avant tout échange de données, utilisez systématiquement des mesures de sécurité supplémentaires ;

  • Configurer le point d'accès de manière à utiliser un cryptage fort. Le mode WPA2 avec l'algorithme de cryptage AES-CCMP est fortement recommandé. Pour les points d'accès personnels, utilisez le mode d'authentification WPA-PSK (WPA-Personal) avec un mot de passe long (environ 20 caractères par exemple) et complexe, d'autant plus que le mot de passe est enregistré et n'a pas besoin d'être mémorisé par l'utilisateur ;

  • Lorsque l'accès au réseau Wi-Fi est uniquement protégé par un mot de passe (WPA-PSK), il est essentiel de le changer régulièrement mais aussi de contrôler sa diffusion.

  • Il faut toujours désactiver la fonction WPS (Wi-Fi Protected Setup) des points d'accès.