Search
  • SHANY RAITSIN

Julie Jacob sur l'accélération des changements dans le monde du droit

Updated: Mar 7


True Innovator

Julie Jacob est une avocate française, diplômée depuis 25 ans à Paris. Elle s'est spécialisée dans les domaines de la technologie, du numérique et de la protection des données. Julie Jacob est une véritable innovatrice dans la sphère juridique et a créé un cabinet impressionnant à Paris: Jacob Avocats








Le cabinet de Julie est un exemple éclatant de la capacité d'innovation des équipes juridiques, et nous sommes fiers d'annoncer que depuis le 1er février 2021, Jacob Avocats a rejoint officiellement LawFlex dans le cadre de notre expansion mondiale. LawFlex croit fermement en sa capacité à offrir des solutions juridiques uniques et flexibles, partout et à tout moment ; notre expansion sur les marchés internationaux nous aidera à atteindre cet objectif. La France, en particulier, s'est imposée comme un acteur clé dans le monde du NewLaw - le nouveau droit, ce qui fait de Jacob Avocats un véritable atout pour le réservoir de talents juridiques européens de LawFlex. Avec Julie Jacob à la tête de notre bureau parisien, nous anticipons un nouveau niveau d'innovation.


Julie a une compréhension aiguë de ce dont chaque client a besoin dans son cabinet, et elle est fière de garantir que chaque avocat du cabinet est tout aussi réceptif aux besoins spécifiques de ses clients.


C'est dans cet esprit que nous avons échangé avec Julie des changements que le secteur juridique a connus, et notamment, de la façon dont la COVID-19 a accéléré le passage du secteur à l'innovation.


Comment décririez-vous le paysage juridique en France ?


Vous savez, Shany, les affaires juridiques en France sont de plus en plus complexes et nombreuses en quantité. Nous pouvons observer l'évolution du droit, avec le droit des technologies, de la protection des données, de la conformité, du divertissement, le droit du travail, etc... tout ce qui concerne le commerce électronique (commerce B2B et B2C). Il faut de plus en plus de compétences de haut niveau et d’avocats de haut niveau. Le monde change clairement et les questions juridiques évoluent rapidement. C'est pourquoi les questions juridiques exigent plus de flexibilité, plus de polyvalence de la part des avocats, ainsi que des services juridiques et des cabinets d'avocats.


C'est une perspective assez complète. Aujourd'hui, non seulement en France, mais aussi dans le monde entier, nous constatons un besoin omniprésent de résoudre toute une série de problèmes juridiques par des solutions juridiques créatives. Pensez-vous que le secteur des services juridiques alternatifs est capable de fournir des solutions souples et créatives ?


Le droit est de plus en plus pointu et technique, et l’environnement économique évolue très rapidement. Ces avocats doivent avoir une expertise juridique très spécifique et cherchent à maximiser la croissance et l'efficacité de leurs activités. La solution consistant à engager des juristes flexibles est donc appréciée, tout comme la capacité à innover, capacité que les “ALSPs” (Alternative Legal Services Provider) ont. Ces plates-formes de services juridiques alternatives offrent, en effet, des solutions flexibles adaptées à chaque besoin.


L'innovation est sans aucun doute l'un des sujets brûlants de l'industrie juridique en ce moment. Celui qui est le plus innovant semble être salué comme "le meilleur". LawFlex, par exemple, est un ALSP (Alternative Legal Service Provider) qui offre une variété de services juridiques innovants (parmi le personnel juridique), mais dans quelle mesure pensez-vous que la voie de l'externalisation juridique est "alternative" ? Ou peut-être est-elle en train de se normaliser à votre avis ?


Nous sommes en quelque sorte au début d'une normalisation de l'externalisation juridique. Avec l'incertitude (c'est-à-dire la crise COVID), nous avons vu une accélération de ces changements. Nous avons assisté à une sorte de révolution numérique dans chaque secteur de l’économie. La numérisation des flux de travail dans le cadre de la pandémie nous a donné des possibilités de travail à distance. Les nombreuses transformations que nous observons aujourd'hui avec la numérisation sont le signe que l'industrie juridique est en mouvement. Elle est vraiment en mouvement. Les entreprises comme la nôtre - et LawFlex - essaient maintenant de suivre le mouvement, et la révolution numérique.

Nous devons tous nous adapter à l'environnement commercial post-pandémique.


Pourquoi pensez-vous que les ALSP mondiales (des sociétés comme LawFlex, Axiom, Elevate, EY, Deloitte) sont importantes pour l'ensemble du secteur juridique ?


Les prestataires de services juridiques mondiaux flexibles sont importants parce que, comme je l'ai déjà mentionné, la COVID-19 a vraiment accéléré le besoin de changement, qui était déjà latent. Nous devons désormais créer un droit “à la demande". Nous devons être flexibles, comme nos clients. Je pense qu'il est temps que les avocats, les services juridiques et les cabinets d'avocats soient adaptables et acceptent la révolution digitale. Je suis très heureuse et enthousiaste de cette transformation du monde juridique.

Les réductions des coûts et l'efficacité pour les clients dans l'utilisation de ressources juridiques flexibles sont évidentes.


Vous avez mentionné que les clients sont prêts à s'adapter à cette ère numérique qui a été accélérée par la pandémie. Mais pensez-vous que la pandémie a eu d'autres répercussions sur le paysage juridique ?


Vous savez, je pense que chaque industrie a connu une accélération du changement et une sorte de transformation. Le travail à distance, en particulier, est devenu une norme. Je ne pense donc pas que le droit soit différent.

Vous pouvez utiliser des choses comme le travail à distance pour stimuler stratégiquement divers secteurs d'activité de vos équipes juridiques. Je pense qu'il s'agit aussi de travailler avec une certaine agilité. Ce concept de "droit à la demande" fonctionne très bien pour nous.

Mais bien sûr, nous reconnaissons qu'il y a aussi des besoins occasionnels de rencontrer les clients sur place, de renforcer les relations interpersonnelles. À mon avis, nous pouvons optimiser le travail dans cette "nouvelle norme" en organisant, d’une part, des réunions sur place et, d’autre part, en travaillant à distance. Nous pouvons simplement organiser de nouvelles méthodes de travail, en particulier avec tous les outils dont nous disposons maintenant, comme Zoom, Google Meets, les calendriers en ligne, etc. S’adapter n'est vraiment pas un problème.

En fusionnant les aspects numériques et personnels du travail, nous pouvons désormais maintenir et nourrir une véritable proximité professionnelle avec nos clients.


Dans une étude récente, 95% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles pensaient que la pandémie avait changé pour de bon les pratiques de télétravail dans leurs entreprises. Pensez-vous que certains aspects de l'industrie ont changé pour de bon à la suite de la pandémie ?


Je pense que le télétravail et la numérisation sont certainement des avantages et des changements positifs, mais je pense aussi qu'il est important de toujours essayer de préserver les relations humaines, qui peuvent parfois se perdre dans les transformations numériques. Le temps de certains changements est venu ; la technologie est devenue essentielle dans notre vie quotidienne, mais, la technologie ne résout pas tous les problèmes. Nous devons préserver les relations humaines, même si c'est par le biais de Zoom / Teams comme vous et moi le faisons en ce moment! Il est important de se voir, de se parler, et peut-être même de se rencontrer sur place si possible.

Je pense donc que nous pouvons mélanger différentes méthodes de travail, afin de créer des expériences optimales et personnalisées pour nos clients. Nous n'avons pas besoin d'être mariés uniquement au travail à distance ou uniquement au travail sur place. Nous pouvons nous organiser en combinant toutes ces possibilités de travail. Quelles que soient les options que nous choisissons, nous devons toujours garder les relations humaines à l'esprit ; car la collaboration et une bonne compréhension des besoins de l'autre personne sont si cruciales.


(Shany) - Vous savez, je pense vraiment que l'aspect des relations humaines n'est pas vraiment abordé de nos jours, peut-être parce que nous sommes tellement concentrés sur l'avancement de la technologie dans tous les secteurs. Mais vous avez tout à fait raison ; l'industrie légale est en quelque sorte connue pour ses horaires de travail chargés, sa nature immuable et rigide. Il est temps que l'industrie accepte que le changement soit important, tout comme la préservation des relations humaines grâce à des stratégies comme la connexion et la flexibilité.

(Julie) - Oui - et vous savez, nous constatons que l'évolution et le changement ont touché le secteur de la réglementation, de la conformité des données, du droit du travail, du droit de l'environnement... Et parfois, vous avez juste besoin de quelqu'un avec une expérience très spécifique dans un domaine du droit. C’est dans ces cas la, où vous avez besoin rapidement d'un talent juridique temporaire supplémentaire, que la flexibilité est une si bonne option.


La flexibilité peut vraiment être la réponse à de nombreux problèmes juridiques différents, comme vous l'avez souligné. C'est une solution très valable pour de nombreuses questions. Alors pourquoi l'externalisation juridique est-elle une bonne option pour les services juridiques ?


Vous pouvez choisir des avocats très spécifiques, pour répondre à vos besoins exacts. C'est une solution intéressante, qui vous offre une position stratégique, une fois que vous avez doté votre équipe juridique d'une expertise spécifique.


Quelles qualités les clients recherchent-ils chez les avocats aujourd'hui, par opposition à, disons, il y a dix ans ?

Dans mon cabinet en France, je demande aux avocats de mon équipe d'avoir les qualités suivantes : tout d'abord, d’être très spécialisés dans un domaine particulier du droit (compétences juridiques spécialisées) ; ensuite, la flexibilité ; et enfin, la réactivité.

Et c'est tout simplement parce que je ne pense pas qu'un avocat puisse être "généraliste" en termes de connaissance de chaque partie de chaque type de droit. Ce n'est tout simplement pas possible.

Il est donc beaucoup plus utile d'avoir un avocat qui a une spécialisation précise, qui comprend très bien la nuance d'un domaine spécifique du droit. Les loischangent constamment et deviennent de plus en plus complexes, ce qui signifie que les avocats spécialisés dans des domaines spécifiques auront plus de chances de rester au fait de ces changements.

Mais pour être honnête, je pense que la qualité la plus importante d'un avocat moderne est peut-être une bonne compréhension des relations humaines ; être capable de saisir exactement ce dont le client a besoin. Car en fin de compte, comprendre les relations humaines est aussi une stratégie commerciale, qui distingue votre équipe juridique des autres.


La spécification de l'expérience est une qualité cruciale d'un avocat moderne, vous avez raison. Il n'est tout simplement pas plausible qu'un seul avocat soit un "touche-à-tout", et comme vous l'avez dit, il est plus important pour un avocat d'avoir des connaissances dans une partie très spécifique du droit.

Cela m'amène à ma dernière question, : comment définiriez-vous l'avocat d'aujourd'hui ?


L'avocat d'aujourd'hui est vraiment spécialisé dans ses activités, avec une vision orientée vers les affaires, et il est capable de s'intégrer dans une équipe. Car en fait, en droit, on ne peut pas travailler seul. Nous avons besoin d'une équipe, et d'être proches les uns des autres. À cet égard, je pense que la numérisation peut être un outil formidable ; vous savez, vous êtes au Canada, et je suis en France ! Je pense donc que c'est la meilleure preuve que nous pouvons travailler en collaboration, et travailler "près" les uns des autres.


Peut-être que la technologie peut vraiment nous rapprocher, et pas seulement en tant que partenaires commerciaux et collègues, mais aussi en tant qu'êtres humains et individus. Julie, c'était un tel plaisir de parler avec vous.


Nous vous attendons ici à Paris, Shany !


J'aimerais beaucoup être là demain si je le pouvais ! Croyez-moi, je rêverai d'un Paris ensoleillé.

75 views0 comments

Recent Posts

See All